Qui sommes-nous ?

Passionnés par l’aviation et l’espace dès notre plus jeune âge, nous sommes une équipe de volontaires souhaitant aider les générations ultramarines du futur à découvrir que faire carrière dans ces domaines est possible.

Valérie de Lépine Julien

Pilote de ligne chez Air France – Présidente de l’association

Valérie est née à Schoelcher et a grandi en Martinique jusqu’à l’âge de 19 ans. Elle a été scolarisée à l’école Primaire de La Maîtrise à Fort-de-France, au collège Asselin de Beauville à Ducos et enfin aux Lycées Schoelcher à Fort-de-France et Acajou 2 au Lamentin.

 Enfant, Valérie a découvert le métier de pilote de ligne lors d’un voyage en famille sur un avion gros porteur d’Air France . Elle est alors stupéfaite par la complexité de ces machines et impressionnée par les pilotes capables de les maitriser. Son rêve de devenir pilote de ligne est né. 

Soutenue par ses parents, elle effectue ses premières heures de vol avec Alain Fanchette fondateur de l’école de pilotage ACF Aviation en Martinique. Après une première année de licence de Mathématiques en Guadeloupe, elle intègre une école aéronautique réputée dans le nord de la France hexagonale : l’Ecole de Pilotage Amaury de la Grange (EPAG). Elle y obtient sa licence de pilote professionnel assortie du brevet théorique de pilote de ligne (ATPL théorique). 

Valérie démarre son parcours professionnel en Martinique comme instructrice en aéroclub. Puis elle est recrutée par Air Guyane/Air Antilles et vole sur Twin Otter puis ATR 42.

Détermination sans faille, travail, motivation, et réussite aux sélections des compagnies aériennes propulsent Valérie vers l’accomplissement de son rêve d’enfant. Elle intègre le réseau aérien européen aux commandes d’ATR 42/72 puis Embraer 145 chez HOP, filiale régionale d’Air France. 

En 2017, elle passe et réussit la sélection Pilote de ligne au sein d’Air France. Elle pilote désormais les appareils du réseau moyen courrier d’Air France de la famille des Airbus A318/A319/A320/A321.

En mars 2022, elle effectue le convoyage de l’Airbus A320 baptisé « Le Diamant » au départ de Paris pour Pointe-à-Pitre. Elle sera l’une des pilotes en fonction sur le vol inaugural Pointe-à-Pitre – Fort-de-France de cet avion le 25 mars 2022.

Depuis janvier 2023, Valérie a débuté une qualification machine type Airbus A350 et est maintenant affectée au réseau Long Courrier d’Air France. 

Dès que possible, Valérie va à la rencontre des plus jeunes  » pour les encourager avec bienveillance afin qu’ils prennent conscience de leur potentiel et de tout ce qu’il leur est possible de réaliser. » Elle aime rappeler cette citation de Nelson Mandela « Cela semble impossible jusqu’à ce qu’on le fasse. » 

« Le monde vous appartient ! Osez !  Ne vous fixez pas de limites ! Vous pouvez tout envisager, et surtout travaillez pour y arriver ! »

Olivier Chahoud

Chef de service Contrôle de projet à l’Agence spatiale européenne ESA – Vice-Président – Espace de l’association

Olivier est né et a vécu en Martinique jusqu’au Lycée. Il a été scolarisé d’abord à Schœlcher (école primaire et collège) puis au Lycée de Bellevue.

Il a poursuivi ses études supérieures en France métropolitaine (Université Paris VI et Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieur de Génie Chimique) et effectue son stage de fin d’études à la SARA.

Il est titulaire :

  • d’un Mastère en Chimie-Physique
  • d’un diplôme d’ingénieur en Génie chimique/Génie des procédés 
  • d’un diplôme d’Ingénieur en Génie des Systèmes industriels (Management et Gestion des grands projets).

La carrière d’Olivier est dédiée aux activités spatiales européennes. Elle est rythmée par les opportunités qui se sont offertes, tapissée de longues heures de travail et revêtue d’un professionnalisme indéfectible.

Son parcours débute en 1996 dans le Contrôle de Projet à Airbus Defence & Space, d’abord en France (Toulouse) puis en Angleterre (Bristol et Stevenage). Il a fait partie de l’épopée de la  sonde européenne Rosetta et de l’exploit inégalé d’avoir fait atterrir le robot  Philae sur une comète après 12 ans de voyage.

En 2002, Olivier est recruté par le maître d’ouvrage de Rosetta : l’Agence Spatiale Européenne (ESA) comme Contrôleur de Projet. Il emménage aux Pays-Bas.

Actuellement, Olivier est le chef de service des contrôleurs de projet affectés aux missions scientifiques d’Observation de la Terre (gestion des désastres/urgences naturelles/accidentelles, suivi climatique, analyse des sols, mers et de l’atmosphère, prévisions météorologiques, surveillance des zones polaires).

Olivier gère une équipe de Contrôleurs de projets qui sont les adjoints du chef de projet auquel ils sont affectés. Leur mission est de s’assurer que l’ESA, le consortium industriel et les instituts de recherche atteignent les objectifs dans les délais prévus, dans l’enveloppe budgétaire allouée, tout en garantissant un retour sur investissement aux Etats financeurs.

Il a plaisir à partager son expérience avec la jeunesse de sa chère Martinique.

Aux jeunes garçons et filles qui se questionnent sur le choix d’un métier, de leurs études ou sur les clefs d’un parcours optimal, il dit souvent : 

« Croyez en vos rêves et n’hésitez pas à vous investir dans les disciplines que vous aimez pendant votre scolarité. Surtout, persévérez, car à un moment ou un autre, des opportunités se présenteront. Il vous suffira alors de les saisir ».

Jacques Gueritault

Pilote de ligne chez Air France – Secrétaire de l’association

Né à Cayenne en Guyane Française, Jacques est officier pilote de ligne sur Boeing 777.

Depuis Cacao, son village natal, et pendant toute son enfance, il nourrit l’ambition de devenir pilote d’avion.

C’est au cours d’un voyage de Cayenne vers Paris et à l’âge de 7 ans, qu’il rencontre le commandant de bord du 747 d’Air France et que son rêve se dessine.

Il deviendra pilote militaire puis ensuite pilote de ligne.

Bac en poche, il commence des études dans le domaine de la sécurité et dans le même temps, il tente la sélection des élèves officiers du personnel navigant de l’Armée de l’air.

En 2001, Jacques intègre les écoles d’officier et de pilotage, puis est breveté pilote militaire en 2005.

Affecté ensuite dans différentes unités combattantes des forces aériennes, Jacques réalisera la première partie de son rêve au travers de cette carrière militaire riche en missions et en rebondissements. En volant sur différentes machines, il devient d’abord commandant de bord puis instructeur, et occupe des postes dans la sécurité des vols, dans l’encadrement et la formation des pilotes. Il a même l’opportunité de revenir travailler en Guyane, si chère à son coeur, pendant plusieurs années.

En 2017, Jacques raccroche l’uniforme militaire afin de donner forme à la deuxième partie de son rêve en se présentant aux sélections des pilotes d’Air France.

Il intègre un an plus tard la compagnie nationale, d’abord sur la flotte Airbus moyen courrier et maintenant sur long courrier.

En parallèle, Jacques s’est investi au soutien de la jeunesse en Guyane dans le domaine de l’aeronautique et du spatial au travers de différents partenariats et associations comme tuteur du brevet d’initiation aéronautique ou encore en organisant des rencontres dans les collèges, lycées et installations aéronautiques et spatiales, afin de faire vivre et faire grandir la passion des plus jeunes dans ces domaines.

Jean-Marcel Julien

Pilote de ligne chez Air France – Trésorier de l’association

Jean-Marcel a grandi en Savoie, à Chambéry.

Après un bac S option mathématiques en 1997, il intègre deux années de classes préparatoires « math sup (MPSI)-math spé (MP) ».

En parallèle il prend des cours de pilotage au sein de l’aéro-club de Savoie et obtiendra à 17 ans son brevet de pilote « Brevet de Base ».

A l’issue de ces deux années de classes préparatoires, il présente le concours Cadet d’Air France et intègre en Mars 2000 la promotion KD01 pour suivre 2 ans 1/2 de formation théorique et pratique au sien de l’IAAG-EPAG à côté de Lille.

À 22ans Jean-Marcel devient Officier Pilote de Ligne sur Airbus A320 pour la compagnie Air France. Il occupe ce poste pendant quasiment 5 ans avant d’être qualifié sur « Queen of the Sky », le Boeing B747-400.

Lorsqu’Air France prend la décision d’arrêter l’exploitation de cet avion, il intègre le bureau de l’association « L’APAF747 » en charge d’organiser toutes les festivités et événements pour célébrer dignement la retraite du Boeing B747-400.

Jean-Marcel postule alors comme officier pilote de ligne sur Airbus A380 sur lequel il passera 4 ans. Et depuis Mai 2021, il occupe le poste de Commandant de Bord sur Airbus A320.

« Aujourd’hui c’est avec plaisir que je rejoins Valérie, Jacques et Olivier au sein du bureau de l’association Ailes & Espace pour transmettre à mon tour aux plus jeunes cette passion et cet enthousiasme, tout rappelant que ces émotions ne s’obtiendront qu’avec un travail rigoureux et exigeant. »

Prêt.e à toucher les étoiles?

Pour plus de renseignements sur comment devenir pilote de ligne, travailler dans le milieu spatial ou tout simplement nous poser des questions, contactez-nous!